Atelier enseignement de jonglerie

Enseignement

atelier enseignement jonglerie

Enseignement du mime, de la jonglerie, du théâtre de marionnettes et du modelage volume / arts plastiques (attestation de compétence délivré par la D.R.A.C. et prise en charge budgétaire possible en milieu scolaire). Enseignement du théâtre et du développement personnel dans le secteur privé. Les publics concernés sont variés (enfants, adultes, formateurs, enseignants, encadrement, publics difficiles, handicapés.)

Atelier de jonglerie

Contenu

Exercices avec des foulards à jongler pour l'initiation Exercices en groupe et en solo pour jongler avec les balles, le diabolo, les bolas, les anneaux, les massues et le bâton du diable. Le fait d’alterner divers techniques de jonglerie avec des appareils différents en groupe (passing) et en solo permet de diversifier les sensations et les techniques. Le matériel est mis à disposition.

Objectifs

La jonglerie existe depuis plus de 4000 ans et s’est développée jusqu'à nos jours. La pratique de la jonglerie permet de développer le calme, la concentration, les reflexes, la coordination motrice, la dextérité, l’attention, les aptitudes cognitives et le sens de l'effort. La jonglerie permet une meilleure perception des trajectoires, du toucher et de l'équilibre corporel.

Techniques

Foulards à jongler

Ils permettent d'apprendre la technique sans trop se soucier de la force de gravitation car un foulard à jongler retombe très lentement et laisse le temps d'acquérir des reflexes sans être découragé.

Balles

La jonglerie avec des balles est la base. D'abord il s'agit de maitriser les lancers, le contact, les trajectoires. Puis vient la cascade et les figures de plus en plus complexes.

Anneaux

Les anneaux sont plus faciles à maitriser que les balles mais la technique est la même que la jonglerie avec des balles. Le nombre de figures est cependant moins important.

Massues

Les massues sont plus difficiles à maitriser que les anneaux et les balles à cause de la rotation de ces appareils de jongle. Il s'agit d'abord de lancer une seule massue et de la rattraper par le manche avec 1 tour puis 2 tours puis plusieurs, ensuite on passe à 2 massues puis 3.

Pois ou bolas

Les bolas sont des petits sacs de tissus agrémentés de rubans qui pendent au bout de ficelles. Il s'agit de les faire tournoyer autour de son corps. Cette technique de jonglerie très simple est un détournement d'une arme d'art martial sauf qu'ici les matériaux qui composent cet objet le rendent inoffensif.

Bâton du diable

Le bâton du diable est un bâton dont la surface est en silicone et que l'on fait tournoyer à l'aide de deux baguettes elles aussi entourées de silicone. Cette technique très différente des balles permet de valoriser le sens du toucher, de l’amorti plutôt que du lancer. Il faut d'abord maitriser l'objet sur les baguettes puis les rotations et ensuite les figures.

Diabolo

Le diabolo est un objet composé de deux coupelles avec un axe central. On fait tourner très rapidement cet objet sur un fil accroché à deux baguettes de contrôle. Il faut apprendre à accélérer et stabiliser le diabolo grâce aux baguettes et au fil, le faire ensuite sauter dans les airs puis effectuer des figures de plus en plus complexes. Le diabolo est sans doute la forme de jonglerie dont le nombre de figures est presque illimité.


Retour page enseignement

visuels enseignement jonglerie

Vidéos de jonglerie

Photos de jonglerie

Photos des diverses formations

Gestion des cookies